REMARQUE HISTORIQUE
L'image miraculeuse de la SAINTE VIERGE fut peinte au XIVe siècle sur le mur d'une cuve des tanneurs de peaux appelé Pelain. Au cours de la semaine sainte de 1484, c'est devant ce doux visage que de nombreux miracles et présages commencèrent à se manifester et tout le monde acclama la MADONNE DES GRÂCES.
L'église, un chef d'œuvre de la renaissance de FRANCESCO DI GIORGIO MARTINI fut commencée le 6 juin 1485, elle fut consacrée le 17 octobre 1604, et à l'occasion de la fête de l'Annonciation de 1985, elle fut déclarée Sanctuaire Mariano.
La madone se trouve à Cortona dans la localité de Calcinaio, province d'Arezzo.

La grande expérience acquise par la tannerie pour ce type de façonnage, lui permet de proposer un produit de qualité élevée, classique mais qui suit de façon constante toutes les évolutions que le monde de la mode imposent.
Le soin méticuleux apporté à chaque phase du façonnage, dans le respect absolu du temps nécessaire pour chaque passage de tannage, a toujours été la caractéristique principale et ceci depuis la naissance de l'entreprise. C'est la seule façon pour offrir de façon constante un produit de très grande qualité.
Aujourd'hui, la Tannerie Onda Verde est devenue une entreprise importante au sein du district des tanneries Toscanes. L'entreprise a énormément investi pour innover ses procédés de production, pour la formation de ses salariés, tout en restant attentive à la durabilité et à l'écologie.

 

Il a obtenu la certification en 2019
UNI EN ISO 14001: 2015 pour le système de
management environnemental

 

Les chiffres actuels de l'entreprise sont importants: dix-huit salariés hautement spécialisés et une capacité de production mensuelle de 400.000 Pq. Il s'agit là d'une équipe dynamique et fiable qui sait répondre aux exigences du client final.
Le fondateur et propriétaire de la tannerie "Onda Verde", M. Gastone Campinoti, travaille toujours à la tannerie et son expérience, construite au cours du temps passé dans l'entreprise représente une véritable Bible de la peau.

 

La Tannerie s'étend sur une surface d'environ 3.500 m2 et elle se compose d'un Magasin pour les peaux Brutes, d'un département Tannage, d'un Magasin Crust (appelé plus communément "terrasse"), d'un Département des Finitions et d'un Magasin de Produits Finis sans oublier les Bureaux.
La Tannerie prend en charge le cycle complet du façonnage de la peau, elle commence donc à partir de la peau brute (poil) et termine le cycle pour obtenir un produit fini. Une production de produits finis en partant du Wet Blue (tannage chrome) sert également de support.

 

La typologie du produit travaillé est un demi-veau chrome par retannage mixte, c'est-à-dire chrome et végétal, lisse ou martelé, des micro-impressions et des imitations crocodile, de reptiles et de différents motifs.

 

Les principaux marchés sont l'Italie, l'Europe, l'Asie et les États Unis. L'entreprise participe aux plus importants salons internationaux du secteur du cuir.

ENTREPRISE - L'HISTOIRE

C'est en 1955 que débute la construction en "Briques apparentes", comme toutes les constructions de l'époque, de la Tannerie située à Ponte a Egola.
Le début de l'activité, au cœur du district du cuir Toscan, remonte à 1958 avec la production de "croupes" (partie centrale de la peau du veau) tannées dans une cuve spéciale pour cuirs de semelle, avec un marquage "3 Couronnes"; Gastone Campinoti et Livio Matteoli sont les fondateurs de la tannerie.
En 1970, le cycle de production s'oriente vers le façonnage des flancs (bande latérale du veau) et le "tannage au chrome". Le nom de l'entreprise change alors pour devenir la Tannerie "Onda Verde".
En 1975 débute l'expansion de la tannerie et deux ans plus tard, en 1977, la production change à nouveau en s'orientant cette fois vers le façonnage du veau entier. Des peaux provenant du Pakistan, Bangladesh et de Madras, des peaux n'étant pas de qualité très élevées mais précieuses, surtout si celles-ci sont façonnées par retannage mixte et tamponnées avec de l'aniline. Cela à permis d'offrir pendant un certain temps une certaine transparence vive. Ce genre de façonnage fut complètement abandonné en 1989.
Au début de l'activité de la nouvelle structure, c'est la production par cycle complet de la peau qui débute, c'est-à-dire de la livraison de la peau avec les poils (brute) jusqu'au produit fini. Il s'agit donc de veaux provenant de la Suisse, France, et Nouvelle Zélande et cette production représente aujourd'hui encore l'activité principale de la tannerie qui a complètement abandonné les peaux asiatiques.
Les peaux travaillées par un procédé de "tannage mixte" (caractéristique du district des tanneries toscanes) constituent la matière première privilégiée pour la production de sacs, de chaussures, de ceintures et de pattes boutonnées de qualité élevée.

 

UNIC

Italia